Turquoise

Nouveaux produits

Promotions

Turquoise

La turquoise est un aluminophosphate de cuivre, de dureté 6, c’est à dire considérablement moins dure que le quartz. Rappelons que le diamant est de dureté 10. Elle se trouve naturellement, dans toutes les nuances allant du bleu ciel au vert grisâtre, là où, d’ordinaire, le sol recèle du cuivre en forte proportion. Toutefois, il n’y a que les me...

La turquoise est un aluminophosphate de cuivre, de dureté 6, c’est à dire considérablement moins dure que le quartz. Rappelons que le diamant est de dureté 10. Elle se trouve naturellement, dans toutes les nuances allant du bleu ciel au vert grisâtre, là où, d’ordinaire, le sol recèle du cuivre en forte proportion. Toutefois, il n’y a que les meilleures qualités qui aient la couleur typique de la turquoise. Dans les pierres ordinaires, elle est plutôt légère et va du bleu tirant sur le vert au vert pâle. La couleur bleue vient du cuivre, alors que la teinte verte vient du fer ou du chrome. Il est fréquent que la matière soit veinée ou comporte des taches, qui, suivant le cas, sont brunes, grisâtres ou même noires. Ces marques, plus ou moins accentuées sont appelées « toiles d’araignée ». Les microcristaux sont vraiment minuscules et, généralement, invisibles à l’oeil nu. En général, les turquoises se trouvent incrustées, soit en filons, soit en nodules, soit en pépites.

Les gisements les plus connus se trouvent aux USA, au Mexique, en Israël, en Iran, en Afghanistan et en Chine. Les plus belles viennent du Nord de l’Iran. Elles ont un merveilleux bleu tendre. Il est très rare qu’on taille la turquoise à facettes. Elle est, d’habitude, taillée en cabochon ou en boule. On la taille également en formes fantaisie.

Dans toutes les traditions culturelles, qu’elles soient du Nouveau Monde ou de l’Ancien, la turquoise a été considérée comme une pierre sacrée, un porte-bonheur, un talisman. Dans les tombes égyptiennes, datant d’environ 3.000 ans avant notre ère, on a trouvé des objets ornés de turquoises. Si la pierre changeait de couleur, il y avait, pour qui la portait, un danger imminent. La raison véritable en est plutôt l’influence de la lumière, l’effet des produits cosmétiques, de la poussière ou même de la variation du degré d’acidité de la peau, tous motifs susceptibles de provoquer une réaction chimique de la pierre. La meilleure qualité de turquoises est d’un bleu ciel, pur. Une telle couleur a de la valeur avec ou sans les veinules en toile d’araignée. La qualité décroît, quand augmente la composante de couleur verte. De même, elle baisse quand s’accroissent la quantité de taches et les irrégularités dans les fils d’araignée. La turquoise doit être gardée à l’abri des produits cosmétiques, de la chaleur trop intense et de la lumière trop forte. Voici une pierre qui n’apprécie guère le bain de soleil. Il est bon de la nettoyer de temps à autre avec un chiffon doux, après qu’on l‘ait portée.

La couleur de la turquoise vous procurera une sensation de bonheur et de relaxation car elle réunit le bleu du ciel et le vert tonique des flots marins. Elle est tellement spécifique, que le langage courant a pris le nom même de la pierre pour décrire sa couleur : Turquoise. Ainsi est-ce un morceau de ciel, que vous aurez en mains, si vous optez pour une turquoise. A une certaine époque, la turquoise était censée être à l’origine de la richesse matérielle de qui en était porteur. Al Kazwini, philosophe persan, écrivait par exemple : « Qui porte à la main une turquoise et s’en sert comme sceau, ne sera jamais pauvre ». La turquoise était appréciée, en tant que pierre ornementale pour les turbans. Elle était souvent portée en colliers, censés protéger du « mauvais œil ». On s’en servait aussi comme talisman décorant des poignards, des cimeterres ou des harnais de chevaux. C’est seulement à l’époque des croisades, que la turquoise fit son apparition en Europe. C’est ainsi qu’on l’appela « turquoise » signifiant tout simplement « pierre de Turc » La turquoise a toujours occupé une place à part, parmi les pierres gemmes, en Amérique du Sud, du Centre et du Nord. Ainsi, les anciens Aztèques ont-ils toujours décoré leurs masques de cérémonie de cette pierre, qui, d’après leurs croyances, était une «pierre sacrée». Les Indiens d’Amérique du Nord, encore aujourd’hui, fabriquent des pièces de joaillerie traditionnelle, en argent et les sertissent de turquoises. Ils croient que cette pierre gemme, couleur de ciel, établit un lien direct entre le divin et le terrestre. De nos jours, elle est tenue pour la pierre bénéfique des aviateurs, du personnel navigant et autres professions, qui ont besoin de protection particulière, pour éloigner le spectre des accidents.

Dans l’enseignement moderne des « Pouvoirs de guérison des Pierres » il est recommandé de porter des turquoises, si l’on éprouve quelque inquiétude, génératrice possible de dépression, devant les problèmes que pose la vie quotidienne. Leur couleur claire et gaie est censée apporter de la confiance en soi, aux personnes qui se sentent écrasées. La turquoise est également très populaire en tant que gage d’amitié car elle a la réputation d’être un élément de fidélité et de relations solides. Le pharaon Amerenbet II mit au jour les plus vielles mines connues de turquoise. Les pierres servirent dés cette lointaine époque à fabriquer des amulettes sous formes de scarabées, de fleurs de lotus, de faucons... La civilisation aztèque vénérait la turquoise, appelée pierre des dieux. Elle est associée à l'ange Verchiel, un des maîtres de l'ordre des pouvoirs.

CÔTE SANTE, la turquoise favoriserait la digestion, la circulation sanguine et l'élimination des toxines. Elle soignerait les affections des yeux, des voies nasales, des poumons. Elle soulagerait la migraine, combat la nervosité, facilite la déglutition. Elle influerait positivement sur les reins et la vessie. En massage, en élixir d'huile douce, elle diminuerait efficacement les courbatures. La turquoise aiderait aussi à combattre les troubles physiques, l'anorexie ou la boulimie. Elle serait d'un grand secours pour soigner les zones du corps attaquées par des virus et des bactéries. La turquoise protégerait son possesseur de mauvaise chute et préserverait les marins du naufrage. Emblème du courage, elle suscite la noblesse des sentiments, l'indulgence et la générosité. Pierre antidépresseur, la turquoise apporte le bien-être.

Egalement symbole de sagesse, en cas de querelle, elle favorise la réconciliation. Il est très important d'observer la turquoise lors de son utilisation. Si elle perd de sa couleur ou se fragmente, c'est qu'elle a donné toute sa force et il convient donc de la rendre immédiatement à la terre.

EN ASTROLOGIE : Balance, Gémeaux, Poissons, Sagittaire, Verseau, mais surtout Scorpion

Détails

Turquoise Il y a 12 produits.

Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.